Art médiumnique, art psychique : Les visages

Appelons le comme on le voudra, l’idée ici est simplement de présenter des dessins médiumniques reçus par notre groupe. Les Esprits qui se présentent ainsi semblent appréciés être reconnus aussi et bien que certains aient été identifiés, d’autres seront peut-être reconnus par des lecteurs…

La particularité des dessins suivants est que la personne qui les réalise, bien qu’ayant déjà un certain coup de crayon, est absolument incapable de réaliser des visages aussi différents avec un tel niveau d’expression en règle générale.

Pourquoi pensons-nous qu’il s’agisse d’art médiumnique? Car au moment de leur réalisation, la personne a conscience que le dessin est comme demandé, commandé. Il se sent alors comme un outil, un intermédiaire, au service de la réalisation du portrait et n’a aucune idée de ce qui va en ressortir.

Ce sont des dessins intuitifs et non automatiques, dont le bras du médium serait dirigé par l’Esprit. Ici le Médium conserve le contrôle et doit faire attention de ne pas laisser sa subjectivité ou son imagination prendre le dessus, bien que cela doit certainement arriver parfois.

Les dessins sont généralement accompagnés de sensations, d’odeurs, d’émotions, de flashs, qui permettent parfois de mettre en relief les personnes dessinées.

Certains de ces dessins ont par ailleurs donné lieu à une connexion particulière avec un autre Médium du groupe. Sans qu’il y ait eu un échange au sujet des visages et à distance géographique, le second Médium entend des prénoms accompagnés d’images de ces visages ou d’échanges même, pendant plusieurs jours. Il est alors toujours émouvant de constater que les dessins reçus correspondent aux images perçues!

Généralement les dessins doivent être reçus lors de séances médiumniques, en physique, avec une bonne préparation et demande de protection.

Précisons que ca n’a pas été le cas ici et que cela a pu donner lieu à des expériences fort désagréables par la suite par un manque de préparation. Aussi, nous le rappelons encore, les séances médiumniques  doivent se faire avec la plus grande préparation, le plus grand sérieux, dans la plus grande solennité, en physique et en protection.

Il est à préciser que les dessins peuvent avoir une similitude dans le coup de crayon, ce qui est tout à fait normal. En effet, le Médium conserve sa particularité tout comme un Médium par incorporation, par exemple et bien que l’intonation soit différence, conserve son timbre de voix.

Il est à noter enfin, qu’en fonction de l’état vibratoire de l’esprit reçu, les trais de crayons peuvent varier, être fluides comme un peu saccadés. 

DESSIN  1 : 

Reçu il y a 3 ans, une nuit en se levant pour boire de l’eau. En arrivant au réfrigérateur, une forte envie de saisir le feutre et de dessiner sur le magnet de prise de notes. 

C’est la première fois que cela arrive.

Sensation perçue d’une personne sympathique mais qui avait tendance à abuser un peu de l’alcool.

 

DESSIN  2 : 

Reçu quelques semaines après le 1er. La personne ressent l’envie de dessiner (nous précisons de nouveau qu’il ne faut pas céder à ce genre de sensation, sans expérimentation et sans être dans un groupe dans des séances prévues et programmées à l’avance). La personne se pose, fait une prière de protection et imagine une petite cabinet vide et sombre, un peu comme une cabine de photomaton ou le Médium et l’esprit serait en face l’un de l’autre.

Un Monsieur se présente. Il est âgé et fatigué. Il a tenu  à être bien habillé, ce sont ses « habits du dimanche » et il nous montre son costume gris foncé et sa chemise au col fermé jusqu’au dernier bouton. Il met son chapeau et pose.

Très vite son visage apparaît. Une fois terminé, il quitte la cabine. Le Médium a une sensation de fatigue de vie, comme s’il portait le poids d’une vie de labeur et d’autres expériences telles que les humains les traversent tout au long de leur vie 

 

DESSIN  3 : 

Un mois suivant le dessin précédent, le Médium ressent régulièrement une Dame qui le presse de la dessiner. Elle est plutôt sympathique, joyeuse et souriante.

Le Médium qui s’était promis, sans plus de préparation, de ne pas recommencer l’expérience, finit par céder.

La Dame insiste sur son col à dentelle, qu’elle est un peu forte et sur le fait que chez elle, on mange bien et qu’il y a toujours de la place pour des invités et passer un bon moment!  Une fois terminé la Dame repart. Le Médium à une sensation de bien être comme s’il avait été en présence d’une personne bonne vivante et généreuse.

 

DESSIN  4 : 

Reçu quelques mois après, lors d’un voyage aux Etats-Unis, dans un hôtel de Floride. Un homme passe dans la chambre et demande à se faire dessiner.

C’est un retraité, il se sent bien ici où il venait certainement passer ses vacances. il insiste sur sa chemise à fleurs.

Pas de réelle sensation de la part du Médium. 

 

DESSINS 5, 6, 7, 8, 9, 10

Le Médium décide de dédier une soirée à l’exercice en privilégiant une plus grande préparation dans la prière et le calme et en réservant cette soirée plusieurs jours auparavant. On verra une nouvelle fois qu’il  faut éviter de faire ce genre d’exercice seul!  Mais le Médium était encore inexpérimenté.

Après un petit moment de méditation, les premiers dessins arrivent.

DESSIN 5

Il s’agit d’un Dame, plutôt coquette. Elle demande d’abord à ce qu’on dessine le petit creux que fait son sourire dans sa pommette.

En dessinant, le Médium peut sentir son parfum, très féminin, très présent.

il est intéressant de noter que les modèles n’hésitent pas à faire reprendre des choses plusieurs fois avant d’arriver à satisfaction. Ici ce sont ses oreilles qui ne la satisfaisaient pas. le Médium a dû gommer et s’y reprendre plusieurs fois.

Elle insiste ensuite sur ses bijoux, boucles d’oreille et collier, son nez (qu’elle précise être un peu en trompette), puis ses cheveux et enfin sa robe noire par dessus un chemisier blanc.

Sensation de femme distinguée, gracieuse et qui aime attirer les regards, attentive à son image et à son physique. Une personne qui ne faisait pas de mal, d’un niveau social un peu élevé, un peu de légèreté.

 

DESSIN 6

Un homme se présente. Il semble dur, lourd, rocailleux. Se dégage clairement la sensation d’un esprit brumeux par un alcoolisme bien présent.

Le Médium ressent que l’homme était fêtard au bar, mais violent avec sa famille. Il avait la main lourde sur sa femme et ses enfants.

L’expérience ne se prolonge pas car elle n’est pas agréable. Les traits sont saturés et brouillons.

 

DESSIN 7

Beaucoup d’émotions accompagne l’esprit qui se présente. C’est un petit bonhomme de 8-10 ans, tout en douceur, timide et surtout très triste.

Le Médium ne sait pas de quoi il est parti, mais il semble que ce soit dans une grande indifférence et injustice.

Mais il n’en veut à personne, il est juste triste. 

Il insiste pour montrer sa salopette marron qu’il aime beaucoup et sa coupe de cheveux . Il est content d’avoir eu un peu d’attention.

Il repart avec toute sa tristesse mais un peu plus de légèreté.

Le médium est un peu secoué de cette rencontre.

 

DESSIN 8

L’énergie qui accompagne l’esprit qui se présente est toute différente. Une Dame se présente  en criant, hurlant même. C’est brouillon, confus, elle jure « que les autres ne s’en sortiront pas comme ça, etc… »

Le Médium et obligé de lui demander de se calmer si elle veut être dessinée! Ce qu’elle fait, au moins pour un moment.

Le dessin est cependant aussi brouillon et griffonné.

Elle insiste sur sa grosse poitrine, qui semble avoir été son atout.

Elle repart en criant et en jurant comme elle était venue.

 

DESSIN 9

Un homme passe brièvement, il s’agit très certainement d’un militaire.

Très droit, presque rigide, il insiste sur son front grand et rectangulaire.

Il se trouve beau et classe, tout respire la droiture, jusque dans les traits du dessin.

Il repart très vite …

 

DESSIN 10

L’Esprit qui se présente maintenant sera le dernier de cette soirée.

Sa présence est forte et se fait ressentir profondément dans le médium, à la limite de l’incorporation.

Il a fallu être insistant et ferme pour lui demander de partir à la fin du dessin. Toutefois sans gravité ni conséquences… heureusement (c’est pour ça qu’il ne faut pas être seul).

Il fait savoir qu’il est parti d’une longue maladie, certainement un cancer. Il insiste énormément sur sa main qu’il demande de dessiner.

 

DESSIN 11

Quelques semaines plus tard, le médium reçoit un dessin.

Au bout de quelques traits, il commence à se rendre compte qu’il s’agit de son propre grand-père parti en 2012.

Plus que les traits, ce sont maintenant des sensations et émotions qui accompagnent le dessin.

Dans ces moments il faut toujours faire attention à la subjectivité, mais l’expression est bien la sienne et à l’issue de la séance, le médium a envoyé le dessin à sa famille. C’est souvent ce que veulent les défunts. Pour faire savoir qu’ils vont bien.

La grand-mère du Médium, dans un âge très avancé, a reconnu son mari sur le dessin.

Aujourd’hui le dessin a été imprimé et disposé sur la tombe.

 

DESSINS 12, 13 et 14

La particularité de ces trois dessins est qu’ils ont donné lieu à une connexion avec un autre médium du groupe.

Comme précisé en introduction, l’autre médium  a visualisé ces visages, reçu les prénoms et parfois, quelques informations sur les personnes concernées.

DESSIN 12

Le 1er médium reçoit un dessin dont émane une grande tristesse. il s’agit d’un jeune homme probablement à la fin de la vingtaine, début de la trentaine.

Sans échanger en particulier sur ce dessin et lors d’une conversation entre les deux médiums, encore très pudiques l’un et l’autre sur ces phénomènes, le second médium fait part recevoir un jeune homme depuis plusieurs jours et nous donne son prénom, « Vincent ». Vincent aurait mis fin à ses jours et serait toujours dans cette grande tristesse.

Ce fut un grand moment d’émotion pour les deux médiums lorsque le second confirma que le dessin reçu par le premier est bien le portrait de Vincent.

Nous notons que l’Esprit de Vincent ne se fait alors plus ressentir, ni voir par le second médium une fois avoir été reconnu. 

 

DESSIN 13

Suite à ce partage fort en émotions des deux médiums, il a été décidé de fermer un temps le canal. Nous ne nous sentions en effet pas assez expérimenté, préparé ni même en sécurité pour continuer ainsi, surtout en pleine période de confinement, à distance.

Un jour pourtant, le second médium reçoit avec insistance, des images et ressent la présence d’une jeune femme. Devant la force et la répétition du phénomène, il se décide à en parler sur notre groupe WhatsApp, sans donner de précisions, ni de détails.

Le premier médium ressentait depuis plusieurs jours une très forte envie de dessiner, mais s’y refusait pourtant.

Cependant un jour, il décida de céder et réalisa le portrait d’une jeune femme.

Celle-ci était pleine de fraîcheur et d’une certaine énergie, presque « garçon manqué » comme on dit.

Le détail sur lequel elle insista en particulier, était sa natte.

Lors d’un échange ultérieur, le second médium précisa qu’il recevait le prénom d’une jeune femme « Adelaïde », « Adèle » et quelle ne fut pas la surprise quand il décrivit voir le portrait de la jeune femme, comme sur un médaillon, avec de grandes nattes sur le côté! Or les deux médiums n’avaient jamais échangé à ce sujet. le second médium précisa également avoir eu une image du premier en train de dessiner.

Il est à préciser qu’à l’issu de la réception de ce dessin, quelques jours après, le médium à subit des expériences fort désagréables, voire, traumatisantes pendant plusieurs jours. C’est pour cela que nous appelons à la plus grande prudence. Une porte avait en effet été ouverte que des entités que nous définirons de « difficiles », se sont empressées d’emprunter pour atteindre le médium.

DESSIN 14

Lors d’une séance préparée, le jour de la Toussaint, le premier médium reçoit deux dessins, dont le dessin d’une jeune femme.

Celle-ci semble dans la bonne trentaine (entre le milieu et la fin de la trentaine). Plutôt grande et fine. Le premier médium se sent presque incorporé et a l’impression (marquée) d’être dans un corps de femme. Elle se sent jolie et attirante, elle insiste sur ses grands yeux verts et sa mèche de devant.

L’Esprit repart assez rapidement.

En échangeant avec le second médium, celui-ci reconnait immédiatement une jeune femme dont il a eu le flash. grande, très fine, jolie, avec de longs cheveux. Il s’agit de « Cécile » qui nous fait savoir  être la tante de quelqu’un mais nous n’en sauront malheureusement pas plus …

Les similitudes de ces trois dessins, à ce stade et sans permettre de donner réellement lieu à un modèle particulier : 

  • Des personnes plutôt jeunes
  • Qui disparaissent après avoir été reconnues 
  • On donné lieu à une expérience partagée entre deux médiums à distance et sans concertation.

Dessin 15 et fin de cette série

Le premier Médium, lors de sa séance de la Toussaint, commence à percevoir des odeurs d’huile et de graisse de moteur. il voit des mains épaisses et tachées de graisse noire. 

En commençant à dessiner il reconnait alors assez rapidement son Parrain désincarné en janvier 2020, qui a été garagiste toute sa carrière.

Il ressent sa présence et surtout le besoin d’en faire par à ses cousins et cousines dont leur Papa se présente ici. C’est en effet ce que souhaite l’Esprit et ces derniers ont répondu n’avoir aucun doute et plutôt confirmation que leur Papa va bien, message passé, donc Tonton 😉  … 

En espérant avoir l’opportunité de transmettre d’autres portraits que les Esprits nous font l’honneur de recevoir.

En remerciant nos guides et leurs guides respectifs d’autoriser cet échange tout en nous protégeant et espérant pouvoir développer un jour,  les capacités complémentaires des deux médiums, pour transmettre des messages de nos défunts avec cette double dimension.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *