Dessins Médiumniques : La danseuse!

Nous n’avons , pour le moment, pas commencé nos séances de travail sur la médiumnité. Nous concentrons toujours, dans cette phase, nos actions sur l’étude et avons récemment entamé l’approche des soins magnétiques directs et à distance. Nous ferons, à ce sujet, un résumé de nos actions, des expériences vécues et ressenties et surtout, des résultats (succès et parfois… écueils formateurs).

Comme nous l’avons souvent répété, nous ne favorisons pas le contact avec les défunts en dehors d’une réunion physique à plusieurs, mais il arrive parfois que la demande de contact se fasse avec un peu plus d’insistance.

Courant Mars et sur une semaine, quelques évènements et manifestations allaient amener à recevoir un nouveau dessin…

Tout commença lors d’un de nos ateliers d’études.  Nous travaillions sur l’effort et la douleur pour expliquer que cela amène à l’amélioration et parfois à la sublimation et avions sous les yeux deux exemples précis à lire, le sportif et le pianiste. Cependant, instantanément et sans raisons, vint l’image de la danseuse en train de travail ses pointes. Rien de bien exceptionnel à ce stade.

Le lendemain, la compagne du médium et sans raison autre que pour l’amuser, se mit à danser devant lui. Ces quelques mouvements étaient esquissés avec une grâce et une dextérité qui les surprirent tous les deux. C’est comme si elle avait été habité durant quelques secondes.

Deux jours plus tard, vers 18h, alors que le médiums venait de passer une partie de l’après midi dans une marche sportive et méditative et avait mis un peu de musique relaxante pour finir la journée, le lecteur audio se mit en pause. Aucune raison technique à cela, c’est comme si quelqu’un avait appuyer sur le bouton.

Apres avoir relancé la musique, un objet (un panier, bien en place sur un meuble depuis longtemps)  fut jeté à terre à proximité. Personne d’autre n’était dans la pièce.

Le médium ressenti alors le besoin de prendre un crayon et un papier pour commencer un dessin.

Au bout de quelques secondes, l’image, d’abord d’un chausson de danseuse, puis d’une jeune femme en plein effort se fut visualisée. Le médium la voyait tourner, mettre beaucoup d’énergie dans ses exercices, la peau de ses épaules, de son cou et ses cheveux transpirants. Elle faisait des efforts épuisants mais semblait heureuse.

Comme toutes les fois, le dessin est arrivé très vite, peut-être moins de 10 minutes depuis le premier coup de crayon. C’est la première fois que le médium reçu un corps entier à dessiner.

Une fois le dessin terminé, le médium ressenti un grand soulagement (comme souvent). La danseuse semblait légère et lui confirma qu’elle voyait des personnes qui étaient là et venait la chercher. Elle partie en dansant, en tournant sur elle-même tout en les rejoignant (visualisation).

Comme, généralement, lorsque le premier médium reçoit un dessin, un second médium précis du groupe reçoit des images, sensations  ou des informations auditives. La vérification, a donc été faite le lendemain, sans donner aucune information sur le dessin et le second médium à décrit la chose suivante : 

 » Hier vers 18h j’ai failli t’appeler, je pensais à toi, comme si quelque chose était en train de se passer. j’ai eu la tête qui tournait, comme si on m’avait assis sur une chaise de bureau mobile et qu’on m’avait fait tourner plusieurs fois. Comme lorsqu’on est enfant et que l’on tourne sur soi-même. J’ai également ressenti une très grande fatigue physique, comme si j’avais fait beaucoup de sport. Cela a nécessité que je me repose pour ne pas m’effondrer ».

Nous ne tirons aucune conclusion à ce stade car cette expérience n’a pas été préparée ni  n’a donné lieu à un échange avec l’Esprit. Nous constatons simplement des faits communs à beaucoup d’autres dessins reçus : 

  • Les deux médiums partagent, avec leur sensibilité, leur capacités et à leur façon, l’expérience commune sans s’être concertés, au même moment et à distance
  • Les Esprits qui se présentent semblent ensuite soulagés une fois le dessin réalisé
  • Plus aucune manifestation, ni perception ne se fait ressentir par la suite avec l’Esprit

Dans ce cas précis, il est à souligner la proximité de  l’Esprit avec notre plan terrestre pour être en mesure de générer de telles manifestations physiques. Cela nous rappelle à quel point il est important d’élever nos vibrations, nos intentions et notre moralité pour bénéficier d’une bonne protection et apporter une meilleure aide aux Esprits.

Nous espérons développer cette approche des échanges avec les défunts, qui viendra certainement compléter nos ateliers médiumniques en centre, de façon formalisée, dans de bonnes conditions de sérieux et de sécurité. Cela nous apportera probablement des réponses et cette forme de communication pourra peut être apporter quelque chose dans les messages à transmettre… A suivre

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *